« Le courage » n°25

Edito

Courage n’est pas un mot a priori séduisant. Il implique une idée d’effort, de renoncement, de ténacité, devant des obstacles difficiles, parfois même insurmontables, au moins en apparence.

Très tôt il nous est présenté comme une valeur, digne d’admiration et d’estime. Dès l’enfance, dans notre vie de relation, nous rencontrons les défis d’apprentissage, les affrontements, les échecs et les manques. Il nous faut alors comprendre ce qui nous arrive, mesurer nos forces, décider d’affronter ou d’éviter, choisir un comportement et des moyens : quelle forme prendra notre courage, comment surmonter ces embûches, et ces difficultés dont la vie n’est pas avare ?

Par exemple en les ramenant à notre mesure, à nos ressources accessibles, en nous rappelant la modestie enseignée par Confucius, pour qui « un voyage de 1000 miles, commence par un seul pas ». Ce premier pas vers un engagement est à notre portée, et peut nous mettre en mouvement.

En sachant prendre de la distance avec les événements, en les soumettant à la comparaison, en cherchant dans nos réserves, en acceptant la vie telle qu’elle est, en nous efforçant de la partager avec nos proches et les autres, en sachant accueillir aussi les bonheurs simples et offerts comme celui d’un matin d’été, et s’il pleut, chanter sous la pluie.

Marie-Claire Rougnon

Télécharger « Regards maristes » n°25